Accueil > Astro > Mission To Hubble EVA2

Mission To Hubble EVA2


5ème jour de la mission SM-4 du vol STS-125


Remplacement Gyroscope RSU

Remplacement Gyroscope RSU

Le planning du jour consistait en le remplacement des 3 RSU principaux de Hubble. Pour mémoire Hubble est équipé de six RSU (Rate Sensor Unit) qui sont en fait des gyroscopes optiques à inertie dont 3 sont utilisés pour le pointage précis vers les astres lointains et 3 sont en réserve.
La mission devait se dérouler en trois phases partagées entre les deux groupes de réparateurs de l’espace.
les premiers à sortir furent Michael Good et Michael Massimino, devait suivre pour le remplacement des batteries John Grunsfeld et Andreuw Feustal, puis les 2 Michael devaient terminer le travail dans une troisième phase.

Les Gyroscopes étaient la Priorité


Le remplacement des gyroscopes d’origine, âgés de 19 ans, était la tâche prioritaire de la mission SM-4,
mais un problème est survenu provoquant d’une part un décalage du planning et d’autre part une vive inquiétude dans le staff de la NASA.

Les nouveaux  RSU refusèrent de se monter dans les emplacements prévus. A la base une simple sur-épaisseur due aux 3 couches de tissus isolant et du velcro empêchait l’alignement des vis de fixation. Les ‘Spacewalkers’ ont du renouveler d’efforts pour installer 4 nouveaux RSU,  et dans les 2 emplacements récalcitrants réinstaller les vieux RSU d’origine mais qui fonctionnent dans les spécifications car déjà rénovés en 1999. Le jeu complet des batteries a également été remplacé.


Mission Accomplie…


Remplacement Gyroscope 2

Remplacement Gyroscope 2

Aux fins de vérifications, le système a été mis en charge électrique par la navette et les panneaux solaires de Hubble orientés vers le soleil levant pour l’occasion,
Les scientifiques n’ont pas caché leur joie en constatant que tout fonctionnait correctement, cameras, gyroscopes et batteries. De même la caméra principale WFC-3 installée Jeudi fonctionne parfaitement.

Déjà jeudi, lors de l’EVA-1, John et Andrew avaient eu maille à partir avec un boulon obstiné lors de l’installation de la nouvelle caméra WFC-3 et d’un ordinateur de traitement de données, la sortie s’était avérée plus difficile et avait pris plus longtemps que prévu.
La NASA espérait donc une sortie extra-véhiculaire EVA-2 vendredi plus facile, moins stressante, mais au contraire elle a dû endurer un épisode beaucoup plus dramatique.

En effet les problèmes rencontrés ont prolongé la mission jusqu’à atteindre le 8ème rang des EVAs de tous les temps avec une durée de sortie Extra-véhiculaire de 7:56 heures.

L’équipage est fatigué


Massimino a passé plusieurs heures coincé dans le télescope, la tête la première et attaché par les pieds, pendant que Good l’assistait dans le positionnement des boulons de fixation des gyroscopes, il a déclaré : « Trained my whole life for this… »
Plus tard et afin de pouvoir achever sa tâche l’astronaute Massimino a été autorisé par Mission Control à recharger sa combinaison spatiale en oxygène.

Massimino entre dans Hubble

Massimino entre dans Hubble

Mike Good était tellement fatigué à la fin de sa sortie dans l’espace de vendredi qu’il avait demandé : « Puis-je rentrer ?… »

Tous les membres de la mission commencent a être éprouvés et un délai de repos supplémentaire leur a été accordé, ainsi la sortie prévue pour aujourd’hui Samedi pourra commencer un peu plus tard, permettant à l’équipage de dormir un peu plus longtemps.

Du neuf avec du vieux


Le responsable scientifique David Leckrone a déclaré que la sortie d’aujourd’hui Samedi EVA-3 est sa grande inquiétude et est l’une des plus difficiles jamais réalisées dans l’espace sur un instrument scientifique, elle va probablement bien se passer car rien ne peut plus nous arriver… a t-il dit.

L’ adjoint principal du projet scientifique Hubble, Mal Niedner, dit qu’il n’est pas soucieux que les astronautes aient dû recourir aux gyroscopes d’occasion. Ils n’ont pas les dernières protections anti-corrosion, mais ils fonctionnement bien, il s’agit simplement de la différence entre un instrument qualité A et un A+.

En tout, cinq sorties extra-véhiculaires sont prévues afin que l’observatoire Hubble continue à nous fournir des images de l’Univers à couper le souffle. Les scientifiques prévoient que les améliorations apportées à Hubble permettront, pendant les 10 ans de sa nouvelle vie, de remonter le temps à moins de 500 à 600 millions d’années depuis l’instant de la création.

NB. coût de la mission STS125 SM-4 : plus de 1 milliard de USD, un dixième de ce qui a été dépensé pour Hubble les années passées.

Sources : Nasa-TV en direct

Be the first to know on Manin’s Blog

Catégories :Astro Étiquettes : , , , , , ,
  1. pat
    16 mai 2009 à 14:34

    Trop de soleil ici , alors suis passée te lire , te laisse aussi les couvertures , plus besoin ici , par contre je garde le parasol…..

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :