Accueil > AirBus AF447 > AirBus AF447 : Localisation

AirBus AF447 : Localisation




mis à jour le : 07-05-2010.
Voir également le lien : les Boîtes Noires seraient localisées pour les dernières minutes (6 mai 2010)




Aujourd’hui samedi 6 juin 2009, on est toujours sans nouvelle du vol AirFrance AF447qui assurait la liaison Rio de Janeiro – Paris CDG.

uu

AirBus A330 - 200 AirFrance

Pour poursuivre mon investigation, je me suis livré à une étude complémentaire sur la trajectoire de l’avion ainsi que des conditions de vol au moment de sa disparition.


Le plan de vol de l’AirBus AF447  est le suivant:  suivre la route UN873 qui passe par les waypoints INTOL, SALPU, ORARO et TASIL.

Plan de Vol AirBus AF447


La route UN873 apparait ici surlignée en jaune.

Plan de Vol AirBus AF447, Route UN873


Sur la route UN873 l’équipage du vol AF447 doit affronter des perturbations météorologiques importantes.

Les perturbations sont montrées ici sur cette carte de METEOSAT du 01 juin 2009 en pseudo couleurs, s’étalant entre les indices de réfraction IR -20 à -90 .

La zone à fortes convections  sont les zones de couleur rouge à noir (de -60 à 75).

C’est après avoir presque complètement traversé la zone à perturbée  commençant à ORANO que l’AF447 a fait parvenir les messages automatiques par satellite. Il se trouvait alors à 50 NM de TASIL.

Il est à noter que ce type de perturbation est fréquent dans la zone du FIT (Front Inter-Tropical) et est franchi chaque jour par de nombreux vol réguliers.

Trajectoire du vol AF447 superposée à une image de METEOSAT-9, le 01-06-2009 @02:00UTC. Le satellite est positionné au dessus de l


On voit, représentée ici à l’aide de GoogleEarth, la zone de recherche de l’épave de l’AirBus AF447.

La zone est prolongée largement après la  dernière position connue  dans la direction de destination, en l’absence d’informations il est en effet envisageable que l’aéronef ait tenté de poursuivre son vol vers les îles du  Cap Vert.

Les recherches sont conduites à l’aide de moyens aériens, de surface  et submersibles. Un sous-marin nucléaire français est attendu sur zone dans les heures qui viennent.

Vue de la zone de recherche au 05-06-2009






La recherche des Boîtes Noires est l’objectif de tous les personnels présents sur zone.

Il est vraisemblable qu’elles se trouvent au fond de l’océan et dans un état dépendant des problèmes techniques survenus à bord de l’Airbus, dislocation, explosion ou impact.
Celles-ci sont prévues pour fonctionner une trentaine de jours. La puissance du marqueur de position acoustique est relativement faible en immersion aquatique  : 160 dB à une fréquence de 37,55 kHz, dans ces conditions sa portée est d’environ 1500 m pour un sonar conventionnel, d’où l’intérêt de faire intervenir les grandes oreilles du SNA « Émeraude ».

A ce sujet il est impensable qu’à l’heure des technologies de communications telles que nous les connaissons, le principe de la boîte noire soit encore utilisé.
Il me semble évident que l’information doit être stockée de façon dématérialisé en un lieu distant ceci pour des raisons de sécurité en cas de crash.
Pourquoi ne pas remplacer définitivement les Boîtes Noires par une émission permanente des échanges cockpit sous forme de signaux automatiques en direction de satellites puis transférées au sol voire au BEA🙂.

Be the first to know on Manin’s Blog





Partager cet article sur votre profil :


  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 6 juin 2009 à 18:46

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :