Accueil > Astro > SN 1979C: Trou Noir dans notre ciel

SN 1979C: Trou Noir dans notre ciel



Le télescope embarqué Chandra trouve un bébé Trou Noir dans notre voisinage…




L’image de la galaxie M100 ci-dessous,  montre dans sa périphérie une supernova qui contiendrait le plus jeune trou noir connu dans notre voisinage cosmique.


Dans cette image composite, les données rayons-X de Chandra sont de couleur dorée,  tandis que les données optiques du VLT (Very Large Telescope de l’ESO) sont indiquée en jaune, blanc et bleu,  les informations dans l’infrarouge de Spitzer sont rouges.
La supernova, connue sous le nom SN 1979c, contiendrait en son centre le trou noir.




La supernova SN1979c entourée du cercle jaune abrite en son centre un Trou Noir âgé de 30 ans.




SN1979c a été détectée pour la première fois par un astronome amateur en 1979.
La galaxie M100 est situé dans l’amas de la Vierge situé à environ 56 millions d’années lumière de la Terre, elle possède la particularité de nous offrir une vue parfaite de son plan de rotation et de ses bras spiralés.
Agé d’environ 30 ans, ainsi qu’une situation relativement proche de nous, font de SN1979c, si l’interprétation par les scientifiques est correcte,  l’exemple le plus récent où la naissance d’un trou noir a pu être observée !

Les données de Chandra, ainsi que de Swift (NASA), de XMM-Newton (ESA) et de l’observatoire allemand ROSAT ont révélé une source lumineuse de rayons X qui est restée stable au cours des 12 années consécutives d’observations de 1995 à 2007. Ce comportement dans la distribution en énergie du spectre des rayons X,  permet de soutenir l’idée qu’un objet dans SN 1979c est un trou noir alimenté soit par le matériel retombant de la supernova, ou d’un compagnon binaire.

Les scientifiques pensent que SN1979c s’est formée au moment de l’effondrement d’une étoile environ 20 fois plus massive que le Soleil.
Il s’agit d’un type particulier de supernova où l’étoile qui a explosé aurait déjà éjecté une partie de son enveloppe riche en hydrogène avant l’explosion, l’évènement est donc peu susceptible d’avoir été associée à un sursaut gamma (GRB).
Les supernovas sont parfois été associées à des sursauts gamma, mais seulement lorsque l’étoile qui a explosé a complètement perdu son enveloppe d’hydrogène. Comme la plupart des trous noirs se formeraient lorsque le coeur de l’étoile d’origine s’effondre et qu’aucun sursaut gamma n’a ici été observé, il est possible que l’on ait donc assisté pour la première fois au processus commun de  création d’un trou noir.

Le très jeune âge de ce trou noir (environ 30 ans) est la valeur observée, c’est l’âge de la rémanence telle qu’elle apparaît sur l’image.
Les astronomes déterminent les âges  de ces objets de cette manière, entièrement basée sur le rayonnement électromagnétique reçu par leurs télescopes.





Si vous avez aimé cet article, vous aimerez certainement :





Partager cet article sur vos profils :


Catégories :Astro Étiquettes : , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :