Archive

Archive for the ‘Manu Chao’ Category

Manu Chao au Mexique

29 mars 2009 2 commentaires





MEXICO Vendredi 27 Mars 2009

Le chanteur franco-espagnol Manu Chao pourrait être expulsé par le gouvernement mexicain pour avoir qualifié de « terrorisme d’Etat » une violente opération policière menée en 2006 dans la banlieue de Mexico.

Une source gouvernementale mexicaine a confirmé à l’agence Associated Press que des recherches étaient effectuées sur ses propos ainsi que dans quel contexte mais qu’aucune procédure n’avait été lancée.

Également militant altermondialiste, Manu Chao, qui rencontre un succès international avec des albums comme « Clandestino », a évoqué un « terrorisme d’Etat » au sujet de l’affaire d’Atenco. En mai 2006, à la suite d’accrochages violents entre les forces de l’ordre et des vendeurs de fleurs à la sauvette à San Salvador Atenco, la police a investi le village. Les affrontements ont donné lieu des deux côtés à des brutalités qui ont choqué l’opinion publique. Environ 200 personnes ont été arrêtées, et 23 femmes ont subi des agressions sexuelles.

Mais les propos de Manu Chao pourraient relever de l’article 33 de la Constitution mexicaine qui interdit aux étrangers de s’immiscer dans les affaires politiques intérieures du pays et que le gouvernement peut expulser tout contrevenant immédiatement et sans jugement.

Manu Chao se trouvait au Mexique pour participer au Festival international de cinéma de Guadalajara. Ni le chanteur ni les organisateurs de la manifestation n’ont pu être joints.

Be the first to know on Manin’s Blog




Partager cet article sur vos profils :


Manu Chao

28 février 2009 2 commentaires





Son énergie communicative sur des rythmes endiablés, portant sa signature inimitable font de Manu Chao un des artistes de la scène alternative que je préfère.
De plus sa bonne humeur et gentillesse sont les emblèmes de sa personnalité agrémentée d’une touche de rebelle mondialiste, on ne peut s’empêcher de l’aimer, de danser et sauter avec lui.

Manu Chao is a musical globalista with a rebel rock’n’roll heart. It’s that rock’n’roll he’s been making as early as the 1980s as the leader of Mano Negra. His music is multilingual and broadly multicultural, blending rock, reggae, punk, ska, found sounds, and more. The Paris-born, Barcelona-dwelling artist of Spanish descent finds inspiration in street culture and local bar scenes. He has long collaborated with musicians of diverse cultures, as he does in Radio Bemba, the group that has performed with him since Mano Negra disbanded.








Faits marquants en bref…

1961 : Naissance de Manu Chao à Paris.
1983 : Joint de Culasse, son premier groupe
1985 : Les Hot Pants
1986 : Los Carayos
1987 : La Mano Negra
1989 : La Caravane des quartiers
1992 : Cargo Tour 92
1993 : El Expreso de hielo
1994 : Split de la Mano
1998 : 1er album solo « Clandestino »
1999 : Victoire de la musique
2001 : Proxima estacion : esperanza
2002 : Radio Bemba (live)
2004 : Sibérie m’était contéee
2008 : La vida es una tombola (hymne à Maradona)




HISTORIQUE

MANU CHAO aujourd’hui :
Affecté par le split de la Mano Negra mais riche de toutes ses expériences précédentes, Manu Chao s’est entouré fin 94 d’un groupe baptisé Radio Bemba.
Accompagné de deux percussionnistes, un accordéoniste, un DJ, un trompettiste, un tromboniste, un bassiste et un guitariste, il a entamé une nouvelle carrière.
Le collectif Radio Bemba Sound System ne cesse d’évoluer, alternant des périodes de tournées avec des moments où chacun retourne à sa vie.
L’énergie déployée sur scène, le mélange des sonorités – ska festif, rock alternatif, reggae, musique latino… – donnent à leurs concerts un parfum de soleil, un air de fête et une exaltation qui sont contagieux !!



La MANO NEGRA :
Le nom du groupe, Mano Negra, ils l’ont trouvé dans une BD de Rousseau. L’empreinte noire d’une main les convaincs d’emprunter à une bande de guérilleros sud-américains ce nom. Leur inspiration vient de The Clash, Beastie Boys, Los Chunguitos… Leur musique, aux influences multiples et colorées, rassemble un joyeux cocktail de rock, raï, salsa, reggae et rap. Un style auquel ils donnent un nom : Patchanka.
Les textes, écrits par Manu Chao, sont également imprégnés de diverses cultures : espagnol, français, anglais et arabe se mélangent allègrement.
La Mano Negra c’est des concerts explosifs et débordants d’énergie, à guichets fermés en Europe ou en Amérique du Sud, mais aussi des projets fous comme « Cargo 92 » et « El Expresso de Hielo ».
Malgré la dissolution du groupe en 1994, la Mano Negra reste le symbole de toute une génération. Le groupe laisse une œuvre majeure, à la hauteur de son colossal impact à travers le monde francophone et surtout hispanophone.

• Manu Chao : chant et guitare
• Antonio Chao : trompette
• Santiago Caseriego : batterie
• Daniel Jamet : guitare
• Jo Dahan : basse
• Philippe « Garrancito » : percussions
• Thomas Darnal : claviers



LOS CARAYOS
Los Carayos, groupe emblématique de la scène alternative parisienne des années 80, est un mélange de folk, de rockabilly et de folklore du monde.
Il est composé d’artistes qui évoluent parallèlement dans leurs groupes respectifs :
• François Hadji-Lazaro des garçons bouchers
• Manu Chao des Hot Pants
• Schultz de Parabellum



Les HOT PANTS
Les Hot Pants sont l’émanation des Joints de culasse, le groupe précédent de Manu Chao. Ils contituent un groupe charnière dans sa carrière, et préfigurent ce qui deviendra la Mano Negra.
Dès 1984, on trouve sur une cassette démo des Hot Pants le titre « mala vida »…
• Manu : guitare/chant
• Pascal : guitare
• Jean-Marc : basse
• Santi : batterie

Me Gustas Tu

Click on the image to see the video



La Vida es una Tombola




Manu Chao Discography

– Clandestino (1998)
– Próxima estación: Esperanza (2001)
– Radio Bemba Sound System (2002)
– Sibérie m’était contéee (2004) with Jacek Woz’niak
– La Radiolina (2007)
– La Vida Tombola (2008)
Voir aussi ses productions avec : Joint de culasse, Hot Pants, Los Carayos et Mano Negra.





Partager cet article sur vos profils :


%d blogueurs aiment cette page :