HDR Photography



Le vieux port de La Rochelle (17)

Le Vieux Port de La Rochelle avec ses deux célèbres Tours sont les monuments emblématiques qui caractérisent le mieux cette ville de Charente-Maritime en France.

cliquer sur l’image pour zoomer

L’entrée du vieux Port de La Rochelle (17)    –    Design Credits : Mariano Arcos


La Tour de la Chaîne et la Tour Saint-Nicolas (à droite) gardent l’entrée du vieux port de La Rochelle (17), déjà à l’époque (13ème siècle) ces deux monuments étaient dévolus à la protection de la flotte amarrée dans le port.
En effet une défense constitué d’une ligne à énormes maillons était tendue depuis la tour de la Chaîne (à gauche) à la tour Saint Nicolas sur l’autre rive afin de barrer l’accès au port.
La construction initiale était constituée de deux Tours de la Chaîne, l’une plus petite, datant du 13ème siècle, où était attachée la chaîne et l’autre plus grande, construite entre 1378 et 1380, où la garnison qui veillait à la défense du port tenait ses quartiers. La petite Tour fut détruite en 1827 pour élargir l’entrée du port.

La Tour Saint-Nicolas construite au 14ème siècle sur la rive Sud complétait le système de défense. Cette tour est fortifiée par quatre tourelles semi-cylindriques et une tourelle rectangulaire. Ses murs sont percés d’archères et un fossé l’entoure pour renforcer sa protection.

La Rochelle fut le théâtre d’un drame quand le Cardinal de Richelieu décida d’assiéger la ville pour en finir avec le protestantisme. Quand La Rochelle capitula le 26 octobre 1628,  il ne restait plus que 5 500 habitants sur les 28000 que comptaient la ville auparavant.

Mais La Rochelle se releva rapidement de ce désastre. Au cours du 17ème et du 18ème siècle c’est depuis le vieux port de La Rochelle que s’embarquèrent une grande partie des français qui s’en allaient coloniser la Nouvelle-France (le Québec). C’est là également qu’arrivaient les bateaux chargés de fourrures venant du Canada et les sucres et vanilles en provenance des Antilles.

Parmi les édifices les plus remarquables autour du Vieux Port de La Rochelle on découvrira la Tour de la Lanterne qui fut érigée au 15ème siècle. Haute de 55 mètres, elle servit de prison aux Anglais, Hollandais ainsi qu’aux Espagnols.
La Tour de la Lanterne située plus à l’ouest n’est pas visible sur ma photo, elle fera l’objet d’un prochain article, mais son rôle était d’indiquer le chenal d’accès au Port les jours de brume ou bien la nuit. Ce chenal, qui aujourd’hui encore est aligné sur le 60° EST grâce à deux phares superposés (un Rouge et Blanc à la pointe du Gabut et l’autre Blanc et Vert situé sur le quai Valin), était vital pour la navigation précise qu’exigeait l’accès au Port.
La légende veut qu’à l’époque la flamme de la Lanterne était alimentée jours et nuits par un prisonnier condamné à mort qui jouait immédiatement sa vie si la flamme s’éteignait…

Au fond du vieux Port on voit se dresser la Grosse Horloge construite au 13ème siècle et qui était à l’origine une des portes d’entrée de la ville fortifiée. Cette porte est surmontée d’un clocher qui abrite la cloche de l’horloge. A l’intérieur de la Grosse Horloge on pourra visiter le Musée Archéologique de La Rochelle.

En été le port est entièrement réservé aux piétons de 20h00 jusqu’à 24h00 tous les jours de la semaine et de midi à minuit le dimanche. Depuis le Vieux Port de La Rochelle des excursions sont proposées aux touristes pour rejoindre l’île d’Aix, Fort Boyard, l’île d’Oléron ou l’île de Ré.

C’est à La Rochelle que se déroulent *Les Francofolies*, un festival de musique créé en 1984 et qui reçoit chaque année durant une semaine en juillet plus de 120 000 spectateurs.



Traitement HDR d’une série de 7 photos sur les bases de l’Exif suivant :

Make – Canon
Model – Canon EOS 500D
Orientation – Top left
XResolution – 72
YResolution – 72
ResolutionUnit – Inch
DateTime – 2011:07:23 20:46:55
Artist – Photographe : Mariano Arcos
YCbCrPositioning – Co-Sited
Copyright – Copyright 2010-2011  CyberManin
ExifOffset – 360
ExposureTime – 1/80 seconds
FNumber – 5
ExposureProgram – Shutter priority
ISOSpeedRatings – 100
ExifVersion – 0221
DateTimeOriginal – 2011:07:23 20:46:55
DateTimeDigitized – 2011:07:23 20:46:55
ComponentsConfiguration – YCbCr
ShutterSpeedValue – 1/83 seconds
ApertureValue – F 4.97
ExposureBiasValue – 2
MeteringMode – Multi-segment
Flash – Flash not fired, compulsory flash mode
FocalLength – 18 mm
UserComment –
SubsecTime – 74
SubsecTimeOriginal – 74
SubsecTimeDigitized – 74
FlashPixVersion – 0100
ColorSpace – sRGB
ExifImageWidth – 4752
ExifImageHeight – 3168
InteroperabilityOffset – 8380
FocalPlaneXResolution – 5315.44
FocalPlaneYResolution – 5342.33
FocalPlaneResolutionUnit – Inch
CustomRendered – Normal process
ExposureMode – Auto bracket
White Balance – Manual
SceneCaptureType – Standard

Maker Note (Vendor): –
Macro mode – Normal
Self timer – Off
Quality – Fine
Flash mode – Not fired
Sequence mode – Continous
Focus mode – MF
Image size – Large
Easy shooting mode – Manual
Digital zoom – None
Contrast – Normal
Saturation – High , +1
Sharpness – Low , -32769
ISO Value – 32767
Metering mode – Evaluative
Focus type – Auto
AF point selected –
Exposure mode – Tv-priority
Focal length – 18 – 55 mm (1 mm)
Flash activity – Not fired
Flash details –
Focus mode 2 – 65535
Auto ISO – 100
Base ISO – 100
White Balance – Auto
Image Type – Canon EOS 500D
Firmware Version – Firmware Version 1.1.0
Owner Name – Mariano Arcos
Camera Serial Number – 880282959 (347803407)
Sharpness (EOS 1D) – 0





Le vieux port de La Rochelle (17)

C’est le port historique. Les deux tours médiévales qui en gardent l’entrée ont contribué à sa notoriété.
C’est grâce à son port que La Rochelle s’illustra durant la Guerre de Cent Ans, ainsi que lors de la découverte de l’Amérique.
Au XVIIe siècle et au XVIIIe siècle, l’activité du Vieux-Port de La Rochelle était constituée de plus de la moitié du trafic colonial vers la Nouvelle-France.

Aujourd’hui, ce site est visité par de nombreux touristes du monde entier.

cliquer sur l’image pour zoomer

La Rochelle, un soir d’été 2011 – Crédits photo : Mariano Arcos


Camera : Canon EOS-500D,
Traitement HDR.

©CyberManin 2011-07-23





Port des Barques (17)

Ce plat pays qui est le mien… maintenant…

La commune de Port des Barques se situe sur la rive sud de l’estuaire de la Charente, à environ 15 kilomètres d’Echillais (the place where I live🙂.

Son patrimoine comprend la célèbre île Madame, dont la route submergée à marée haute isole agréablement les îliens deux fois par jour, de plus point n’est besoin de jumelles pour apercevoir au large Fort Boyard.

PbB est surtout une grande station balnéaire familiale du littoral charentais avec sa longue plage de sable fin face à l’embouchure de la Charente. Ce site de villégiature balnéaire tire un gros avantage de sa position géographique et participe activement à l’animation touristique de la côte charentaise pendant la période estivale.

cliquer sur l’image pour zoomer

A l’horizon on aperçoit l’île d’Oléron et dans le ciel la féérie des couleurs – Credits Photo : Mariano Arcos




Brouage (17)

Commune du nord de la Saintonge, Hiers-Brouage se situe en bordure de l’océan Atlantique à environ 35 kilomètres au sud de La Rochelle et à une dizaine de kilomètres d’Echillais (the place where I live🙂.

Brouage était un port de guerre au bord de l’océan Atlantique créé au 16ème siècle,  l’océan venait aux pieds de ses remparts et un chenal reliait le port de Brouage à la pleine mer permettant aux bateaux de commerce puis aux navires de guerre de venir se ravitailler.
Hiers était le bourg accolé à la citadelle où les équipages avaient leurs quartiers, les deux communes finirent par fusionner en 1825.

Brouage avait aussi une activité commerciale très importante en particulier dans le commerce du sel des marais salants dont la qualité et la réputation perdurent de nos jours encore..

Ville natale du grand navigateur, explorateur et cartographe   Samuel de Champlain (1567-1635),  Brouage est aujourd’hui entourée de marais et est à située à l’intérieur des terres.

Le chenal s’est progressivement comblé par les alluvions de la Seudre et du marais de Broue.
De plus le Cardinal de Richelieu fit couler des navires à l’entrée du chenal pour neutraliser ce port pendant le siège de la Rochelle en 1627-28.

Le chenal d’accès à la mer existe toujours mais de nos jours seuls des bateaux de pêche l’empruntent.

En 1685, Vauban modernisa les bastions et les chemins de ronde dont on voit ci-dessous une échauguette, sa vocation alors se fit plus militaire.

cliquer sur l’image pour zoomer (to original size)

Echauguette d’angle sur les remparts de la Citadelle de Brouage (17)  – Credits Photo : Mariano Arcos




Rochefort sur Mer (17)

Rochefort ville du XVIIe siècle doit sa création en 1666 à l’implantation d’un arsenal maritime et militaire dont l’ambition du Roi Soleil Louis XIV était d’en faire le plus grand et le plus beau du royaume.
De ce passé prestigieux, Rochefort hérite d’un patrimoine urbain parmi l’un des plus riches et des plus remarquables de la Charente-Maritime, ce qui lui a valu d’être classée ville d’art et d’histoire.
Devenue une ville touristique grâce à ses nombreux musées et sa vie culturelle animée, elle est également la plus importante station thermale de tout le centre-ouest de la France.


Last but not Least I’m living nearby 🙂

En 1660, Louis XIV donna l’ordre de créer un Arsenal militaire pour abriter la flotte du Ponant à Rochefort.
La Corderie Royale fut alors érigée afin de fabriquer les nombreux cordages, aussières et amarres nécessaires pour gréer les bateaux de guerre destinés aux campagnes du Roi …

cliquer sur l’image pour zoomer (to original size)

La Corderie Royale de Rochefort (17)  East side  –  Credits Photo : Mariano Arcos


Il fallut environ 6 ans au Sieur Colbert, grand Ministre du Roy  pour trouver un lieu stratégique sur la côte Atlantique et achever ce projet.

La Corderie Royale de Rochefort (17) West side   –  Credits Photo : Mariano Arcos


Photo : HDR
APN : EOS 500D
Exposure Time : 1/80 seconds
Nbr of pic taken : 3
Exposure Program : Shutter priority
ISO Speed Ratings : 100


La Fontaine de la Corderie de Rochefort

Cette fontaine fut édifiée sur le bassin destiné à collecter les eaux par drainage souterrain afin d’assainir le site de la Corderie Royale et à alimenter le réservoir voisin.

Construite et aménagée en 1670 par le Maître-Fontainier : François DESSE.

La Fontaine de la  Corderie Royale de Rochefort (17) Dependencies and Tower – Credits Photo : Mariano Arcos



Ces magnifiques monuments ainsi que bien d’autres valent bien un détour inoubliable à Rochefort sur Mer (17)









Partager cet article sur vos profils :


  1. 9 octobre 2010 à 17:24

    soooo… beautiful mon ami…merci

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :