Archive

Posts Tagged ‘LiveStrong’

Armstrong Tourne la Page



Sur sa page Twitter Lance Armstrong livre son sentiment sur la position de l’Agence Américaine de lutte contre le Dopage (USADA)

Extrait du Twitter de Lance Armstrong où il répond à l’USADA


« There comes a point in every man’s life when he has to say, « Enough is enough. » For me, that time is now« .

‘Il arrive un moment dans la vie d’un homme où il doit dire : « Trop c’est trop ». Pour moi, ce moment c’est maintenant.

Lire la déclaration intégrale de Lance Armstrong  cliquer ici



Lance Armstrong Last Statement :

Extrait de la Déclaration de Lance Armstrong où il répond à l’USADA (24 août 2012)


Lire la déclaration intégrale de Lance Armstrong   ici

Rappel : La recommandation de L’USADA relative à la perte des victoires de LA sur le Tour de France ainsi que sa déchéance en tant que coureur cycliste n’est qu’un Avis.
Le seul Organisme ayant autorité pour appliquer ces recommandations est l’UCI (Union Cycliste Internationale)
Dans l’attente, Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France déclare qu’il faut attendre « Avant d’émettre tout autre commentaire à ce sujet » et a indiqué vendredi qu’il attendait de connaître les décisions prises par « les instances compétentes » concernant Lance Armstrong.

So Wait and See…

A Lire Aussi sur Lance Armstrong…




Partager cet article sur vos profils :


Armstrong pris par la Patrouille



La Déchéance d’un Champion


C’est la chute d’un sportif hors normes. Lance Armstrong, qui va perdre ses sept titres de vainqueur du Tour de France sur décision de l’agence américaine antidopage, a pendant des années dominé la compétition cycliste.
Son combat contre le cancer avait accru sa popularité, avant que les nombreuses accusations de dopage ne viennent éclabousser son image…


Lance Armstrong sur le Podium des Champs Elysées, émotion…



Lance Armstrong une Histoire hors du Commun…

Sept victoires consécutives. Un record. Entre 1999 et 2005, Lance Armstrong est le maître incontesté du Tour de France.
Dominateur en contre-la-montre, stupéfiant de puissance en montagne, le Texan paraît invincible. Au point qu’il suscite des interrogations sur ses mystérieuses méthodes de préparation.

Lance Armstrong : sa 7ème victoire consécutive au TdF  (Reuters 2005)


Mais à l’époque, Lance Armstrong est surtout un sportif adulé. Sa lutte contre le cancer en 1997 en fait un exemple. Son image est convoitée par les marques. Sa vie privée – et notamment le couple qu’il forme un temps avec la chanteuse Sheryl Crow – fait la Une dans les magazines. Quand il prend sa retraite, en juillet 2005, après une septième victoire sur les Champs-Elysées, Lance Armstrong est au faîte de sa gloire.




Floyd Landis affirme avoir vu Armstrong se doper « de multiples fois »


A peine quelques semaines plus tard, la « success story » s’enraye. Une enquête du quotidien L’Equipe révèle que six échantillons d’urine d’Armstrong datant du Tour de France 1999 contenaient de l’EPO. Au cours des années suivantes, le cycliste ne fera que nier les accusations successives.
La plus retentissante sera celle de son ancien équipier Floyd Landis, lui-même déchu de son titre de vainqueur du Tour 2006, qui affirme avoir vu Lance Armstrong se doper « de multiples fois ».

En 2009, malgré tout, il effectue un retour très médiatisé à la compétition, terminant troisième du Tour de France, tout en bataillant contre l’agence américaine antidopage.
Après un nouveau rejet de sa plainte devant la justice, le cycliste vient de perdre son bras de fer.
Tous ses titres depuis le 1er août 1998 lui seront retirés.

Le Roi Lance Armstrong est déchu.



Partager cet article sur vos profils :


Lance Armstrong au pied des Pyrénées

18 juillet 2010 2 commentaires



Un champion se reconnait aussi dans la défaite….

Montée de Morzine-Avoriaz, Lance Armstrong dans la souffrance, #8 le 11 juillet 2010


A la veille des étapes pyrénéennes Lance Armstrong déjà relégué dans les fonds du classement général du Tour de France 2010, se doit de tenter un exploit qui pourrait redorer son blason terni et l’ancrer peut être dans les vraies légendes du tour.

Ce Tour 2010 a peut être (sûrement) été pour lui un Tour de trop.

Aujourd’hui première grande étape pyrénéenne, le Tour arrive près des terres qui m’ont vu naître (les Pyrénées Commingeoises au pied du Portet d’Aspet) routes pentues où j’ai maltraité mes premiers vélos (surtout celui de mon père…) et me prends à rêver de la stratégie qu’aurait pu mettre en place Lance  Armstrong s’il avait été un grand champion à panache, comme Eddy Merckx ou Bernard Hinault
ou simplement un coureur à panache comme l’étaient, dès que les cols se profilaient,  les baroudeurs  :  Chiappucci, Jalabert ou Virenque
Finalement Lance Armstrong a gagné ses Tours en contrant à son tour les attaquants, et bien qu’il ne soit plus en mesure de gagner le TdF  attaquera t-il aujourd’hui ?


Quelle Stratégie pour Armstrong :


Mais dans ce TdF 2010,  le septuple vainqueur du Tour semble avoir une stratégie toute autre.

Lance Armstrong est encore tombé hier lors de la 13ème étape, une chute intervenue dans la zone neutralisée avant le départ réel de l’étape à Rodez, chute sans gravité mais significative d’un manque de concentration.
Lance a une fois de plus disparu du groupe de tête lors de la montée finale de la journée, la côte de Saint Ferréol.
100ème à l’arrivée Lance Armstrong accuse un débours de plus de quatre minutes sur les concurrents et descend à la 36ème place du CG, à 25’38 du maillot jaune Andy Schleck.

On ne peut pas devenir maladroit à ce point là sans raison, rappelons que Lance Armstrong n’était jamais tombé dans les Tours (même pas lorsque lors de 9ème étape vers Gap, le 14 juillet 2003  Beloki chute lourdement devant lui et qu’il est obligé de couper un virage de col à travers champs et fossés et ce à plus de 70km/h) mis à part de la chute provoqué par un spectateur avancé trop près de la route lors de la montée vers Luz-Ardiden en 2003 ce qui ne l’empêcha pas de remporter l’étape et le Tour.
Aussi lors de son retour chez Astana, une clavicule cassée la veille du Tour d’Italie en 2009 dans le Tour de Castille y Leon compromets les chances de Lance de bien figurer au TdF.

Certains diront que l’âge venant on peut perdre ses réflexes, mais cela peut se seulement se concevoir que si l’on qualifie cet âge de ‘grand’… En effet à 38 ans,  Lance Armstrong est en parfaite condition physique, il s’est entraîné fort du côté d’Aspen et a reconnu les étapes de ce tour 2010 qu’il n’avait pas encore escaladées. Rappelons que des grands noms du cyclisme comme Raymond Poulidor, Joop Zoetmelk étaient sur le podium du TdF après l’âge de 40 ans voire continué leur carrière bien après… de même Jens Voigt et Christophe Moreau sont encore dans ce Tour et font montre de qualités remarquables.

On pourrait aussi penser que la passivité de Lance Armstrong dans ce TdF 2010 est maintenant due au fait qu’il se concentre sur le soutien à son coéquipier de TeamRadioShack : Levi Leipheimer, actuellement sixième au CG, soutien qui peut s’avérer crucial dans les prochaines étapes pyrénéennes…
Ou bien que Lance Armstrong pourrait économiser son énergie dans le but d’une victoire d’étape pour clore sa carrière et sortir par une porte… moyenne.

Mais avec ses chutes bénignes tant à propos, ne cherche t-il pas à s’acheter les faveurs du public, celui-là même qui l’a porté au Pinacle avec toutefois des hauts et des bas en ce qui concerne  le public Français, spécialiste en courses cyclistes… cet *à priori* favorable qui éclate sur sa page Twitter sera t-il de nature à l’aider dans ses prochaines batailles judiciaires?


Armstrong 2010 plus accessible :


Malgré tout Lance Armstrong a beaucoup changé dans sa manière d’aborder la communication avec les médias sur le TdF, serait-ce la naissance imminente de son cinquième enfant ? en tout cas il est plus disponible et souriant, et je souhaite ardemment que tout ceci ne soit pas du pur marketing.

Pour ma part je pourrais être conduit à penser que Lance Armstrong est tellement préoccupé par les affaires qui l’attendent à la fin de ce Tour (Doping, SCA Insurance, Landis, Greg Lemmond…) qu’il ne sait plus comment sortir de cette situation et voudrait rester éternellement dans le TdF qui l’a tant aidé à devenir une légende.

Mais s’attirer tardivement les faveurs du public, sera t-il suffisant pour convaincre  le juge Jeff Novitzky qui est l’Eliot Ness des dossiers anti-drogues aux USA, ou Joe McCarthy qui s’occupe de l’investigation fédérale s’agissant de savoir si Lance Armstrong est impliqué dans une fraude par dopage.
D’ores et déjà  Armstrong a déclaré « qu’il était prêt à répondre aux questions des juges tant qu’il ne s’agissait pas d’une chasse aux sorcières. »


Et après, quelle suite ?


Son directeur sportif, Johan Bruyneel, avance dans un blog pour De Telegraaf, le plus grand quotidien néerlandais, « Pour Lance, c’est très triste, il sait très bien que c’est la fin d’une époque.« 

Assurément c’est vraiment son dernier Tour et malgré sa déchéance annoncée Lance Armstrong restera un champion admirable capable de s’entrainer jusqu’à 6 heures par jour pour atteindre ses objectifs, les 3 ans d’inactivité volontaire auront été fatals à son légendaire pic de forme estival et, dans les prochaines années,  il lui manquera toujours au tournant du mois de Juillet les émotions grandioses que lui procurèrent à jamais le TdF.

Son prochain travail après avoir réglé les casseroles qui le suivent, sera de militer en costume cravate pour sa fondation Livestrong, et de prendre à bras le corps son métier de papa de cinq enfants.




Si vous avez aimé cet article, vous aimerez certainement :







Partager cet article sur vos profils :

Retour en haut de la page


Tour de France 2010, en 3D

14 octobre 2009 3 commentaires

Tour de France 2010

Christian PRUDHOMME le Directeur du Tour de France a dévoilé aujourd’hui mercredi 14 octobre, le profil de la Grande Boucle 2010 dont voici le tracé :

La carte du TDF 2010.


Tour de France 2010

Du samedi 3 au dimanche 25 juillet 2010, le 97e Tour de France comprendra 1 prologue et 20 étapes pour une distance d’environ 3 600 kilomètres.



Voir les étapes en 3D




Ces étapes se décomposent comme suit :

  • 1 prologue,
  • 9 étapes de plaine,
  • 6 étapes de montagne avec 3 arrivées en altitude,
  • 4 étapes accidentées,
  • 1 étape contre la montre individuel (59 km).

Les particularités de l’épreuve

  • le Tourmalet deux fois,
  • un goût de classiques et de pavés, (dont la fameuse Tranchée d’Aremberg)
  • 2 journées de repos,
  • 23 cols de 2e, 1re et hors catégorie.




Can’t wait to be there.





Be the first to know on Manin’s Blog


Tour de France 2009 #21

29 septembre 2009 1 commentaire

La 96e édition du Tour de France partie de Monaco le 4 juillet s’est achevé le 26 juillet 2009, après un parcours de 3459 kilomètres sur les Champs Elysées de Paris.

21 ème et dernière étape :

Montereau-Fault-Yonne Paris – Champs-Élysées

Profil | Carte | Heure de Passage | Les Equipes


Montereau-Fault-Yonne  Paris Champs-Élysées

Montereau-Fault-Yonne Paris Champs-Élysées - 164 km

Le sprinter britannique Mark Cavendish s’impose sur les Champs Elysées, il a gagné six étapes dans ce tour. Le Norvégien Thor Hushovd conserve cependant le maillot vert de lauréat au classement par points.

L’Espagnol Alberto Contador termine à la première place du classement général et remporte ainsi son deuxième Tour de France après celui qu’il remporta en 2007.
Contador s’est montré le plus performant tout au long des 21 étapes, notamment en gagnant l’étape s’achevant par l’ascension vers Verbier, en Suisse et le contre-la-montre à Annecy.
Il devance le Luxembourgeois Andy Schleck et l’Américain Lance Armstrong. Ce dernier,  septuple vainqueur de l’épreuve et de retour en 2009 après trois saisons sans compétition, concourait dans la même équipe que Contador, le team :  Astana.

L’Italien Franco Pellizotti remporte le maillot à pois et le prix du super combatif.

A l’issue de cette dernière étape tous les classements sont connus. :

Le classement de l’Etape


Classement de l’étape 21 : Montereau-Fault sur Yonne –> Paris
1. CAVENDISH Mark 71 TEAM COLUMBIA 4h 02′ 18″
2. RENSHAW Mark 78 TEAM COLUMBIA 4h 02′ 18″ + 00′ 00″
3. FARRAR Tyler 53 GARMIN 4h 02′ 18″ + 00′ 00″
4. CIOLEK Gerald 182 TEAM MILRAM 4h 02′ 18″ + 00′ 00″
5. HUTAROVICH Yauheni 104 FRANCAISE DES JEUX 4h 02′ 18″ + 00′ 00″
6. HUSHOVD Thor 6 CERVELO TEAM 4h 02′ 18″ + 00′ 00″
7. ROJAS Jose Joaquin 117 CAISSE D’EPARGNE 4h 02′ 18″ + 00′ 00″
8. BANDIERA Marco 132 LAMPRE – N.G.C 4h 02′ 18″ + 00′ 00″
9. BENNATI Daniele 92 LIQUIGAS 4h 02′ 18″ + 00′ 00″
10. BONNET William 143 BBOX BOUYGUES TELECOM 4h 02′ 18″ + 00′ 00″

etc…

Le Tableau d’Honneur


Le Tableau d’Honneur : tous les maillots
21 CONTADOR Alberto ASTANA 85h 48′ 35″
6 HUSHOVD Thor CERVELO TEST TEAM 280 pts
91 PELLIZOTTI Franco LIQUIGAS 210 pts
31 SCHLECK Andy TEAM SAXO BANK 85h 52′ 46″
ASTANA 256h 02′ 58″



Le classement Général Final


Classement Général Final du Tour de France 2009:
1. CONTADOR Alberto 21 ASTANA 85h 48′ 35″
2. SCHLECK Andy 31 TEAM SAXO BANK 85h 52′ 46″ + 04′ 11″
3. ARMSTRONG Lance 22 ASTANA 85h 53′ 59″ + 05′ 24″
4. WIGGINS Bradley 58 GARMIN 85h 54′ 36″ + 06′ 01″
5. SCHLECK Frank 36 TEAM SAXO BANK 85h 54′ 39″ + 06′ 04″
6. KLÖDEN Andréas 23 ASTANA 85h 55′ 17″ + 06′ 42″
7. NIBALI Vincenzo 95 LIQUIGAS 85h 56′ 10″ + 07′ 35″
8. VANDE VELDE Christian 51 GARMIN 86h 00′ 39″ + 12′ 04″
9. KREUZIGER Roman 93 LIQUIGAS 86h 02′ 51″ + 14′ 16″
10. LE MEVEL Christophe 106 FRANCAISE DES JEUX 86h 03′ 00″ + 14′ 25″
11. ASTARLOZA Mikel 61 EUSKALTEL 86h 03′ 19″ + 14′ 44″
12. CASAR Sandy 101 FRANCAISE DES JEUX 86h 05′ 54″ + 17′ 19″
13. KARPETS Vladimir 161 TEAM KATUSHA 86h 07′ 09″ + 18′ 34″
14. NOCENTINI Rinaldo 87 AG2R LA MONDIALE 86h 09′ 20″ + 20′ 45″
15. VAN DEN BROECK Jurgen 17 SILENCE – LOTTO 86h 09′ 25″ + 20′ 50″
16. GOUBERT Stephane 85 AG2R LA MONDIALE 86h 11′ 04″ + 22′ 29″
17. SASTRE Carlos 1 CERVELO TEAM 86h 14′ 56″ + 26′ 21″
18. BOTCHAROV Alexandre 162 TEAM KATUSHA 86h 18′ 08″ + 29′ 33″
19. HINCAPIE George 74 TEAM COLUMBIA 86h 22′ 02″ + 33′ 27″
20. CHAVANEL Sylvain 151 QUICK STEP 86h 22′ 44″ + 34′ 09″
21. KNEES Christian 185 TEAM MILRAM 86h 23′ 23″ + 34′ 48″
22. ROLLAND Pierre 148 BOUYGUES-TLCOM 86h 26′ 19″ + 37′ 44″
23. ROCHE Nicolas 89 AG2R LA MONDIALE 86h 26′ 55″ + 38′ 20″
24. GERDEMANN Linus 181 TEAM MILRAM 86h 27′ 10″ + 38′ 35″
25. FEILLU Brice 174 AGRITUBEL 86h 29′ 49″ + 41′ 14″
26. SANCHEZ Luis-Leon 118 CAISSE D’EPARGNE 86h 30′ 02″ + 41′ 27″
27. ZUBELDIA Haimar 29 ASTANA 86h 32′ 09″ + 43′ 34″
28. MONFORT Maxime 77 TEAM COLUMBIA 86h 32′ 29″ + 43′ 54″
29. MOREAU Christophe 171 AGRITUBEL 86h 33′ 08″ + 44′ 33″
30. EVANS Cadel 11 SILENCE – LOTTO 86h 33′ 59″ + 45′ 24″
31. SORENSEN Nicki 38 TEAM SAXO BANK 86h 35′ 09″ + 46′ 34″
32. VELITS Peter 187 TEAM MILRAM 86h 35′ 10″ + 46′ 35″
33. DUPONT Hubert 84 AG2R LA MONDIALE 86h 38′ 18″ + 49′ 43″
34. SORENSEN Chris 37 TEAM SAXO BANK 86h 38′ 22″ + 49′ 47″
35. PAULINHO Sergio 26 ASTANA 86h 42′ 35″ + 54′ 00″
36. MARTIN Tony 76 TEAM COLUMBIA 86h 43′ 39″ + 55′ 04″
37. PELLIZOTTI Franco 91 LIQUIGAS 86h 44′ 54″ + 56′ 19″
38. MINARD Sébastien 127 COFIDIS CREDIT 86h 46′ 12″ + 57′ 37″
39. PASAMONTES Luis 116 CAISSE D’EPARGNE 86h 46′ 22″ + 57′ 47″
40. IVANOV Serguei 165 TEAM KATUSHA 86h 48′ 56″ + 1h 00′ 21″
41. POPOVYCH Yaroslav 27 ASTANA 86h 49′ 43″ + 1h 01′ 08″
42. LEFEVRE Laurent 146 BOUYGUES-TLCOM 86h 50′ 04″ + 1h 01′ 29″
43. PAURIOL Rémi 129 COFIDIS CREDIT 86h 51′ 39″ + 1h 03′ 04″
44. MARTINEZ Egoi 64 EUSKALTEL 86h 55′ 55″ + 1h 07′ 20″
45. GUSTOV Volodymir 4 CERVELO TEAM 86h 56′ 50″ + 1h 08′ 15″
46. LLOYD Matthew 14 SILENCE – LOTTO 86h 57′ 40″ + 1h 09′ 05″
47. TROFIMOV Yury 149 BOUYGUES-TLCOM 86h 57′ 58″ + 1h 09′ 23″
48. ROY Jérémy 107 FRANCAISE DES JEUX 86h 57′ 58″ + 1h 09′ 23″
49. HESJEDAL Ryder 54 GARMIN 87h 02′ 38″ + 1h 14′ 03″
50. LARSSON Gustav 34 TEAM SAXO BANK 87h 03′ 57″ + 1h 15′ 22″
51. MENCHOV Denis 41 RABOBANK 87h 05′ 39″ + 1h 17′ 04″
52. URAN Rigoberto 119 CAISSE D’EPARGNE 87h 08′ 55″ + 1h 20′ 20″
53. LOOSLI David 135 LAMPRE – N.G.C 87h 10′ 31″ + 1h 21′ 56″
54. NIERMANN Grischa 47 RABOBANK 87h 10′ 34″ + 1h 21′ 59″
55. CALZATI Sylvain 173 AGRITUBEL 87h 14′ 22″ + 1h 25′ 47″
56. FEDRIGO Pierrick 144 BOUYGUES-TLCOM 87h 14′ 42″ + 1h 26′ 07″
57. KIRCHEN Kim 75 TEAM COLUMBIA 87h 15′ 27″ + 1h 26′ 52″
58. MONCOUTIE David 121 COFIDIS CREDIT 87h 17′ 10″ + 1h 28′ 35″
59. WEGELIUS Charles 19 SILENCE – LOTTO 87h 18′ 12″ + 1h 29′ 37″
60. TEN DAM Laurens 49 RABOBANK 87h 23′ 32″ + 1h 34′ 57″
61. VERDUGO Gorka 69 EUSKALTEL 87h 24′ 24″ + 1h 35′ 49″
62. GARATE Juan Manuel 45 RABOBANK 87h 25′ 54″ + 1h 37′ 19″
63. BARREDO Carlos 152 QUICK STEP 87h 27′ 05″ + 1h 38′ 30″
64. LEQUATRE Geoffroy 178 AGRITUBEL 87h 28′ 44″ + 1h 40′ 09″
65. MOINARD Amaël 128 COFIDIS CREDIT 87h 31′ 03″ + 1h 42′ 28″
66. ANTON Igor 62 EUSKALTEL 87h 33′ 14″ + 1h 44′ 39″
67. VOECKLER Thomas 141 BOUYGUES-TLCOM 87h 36′ 15″ + 1h 47′ 40″
68. VOGONDY Nicolas 179 AGRITUBEL 87h 39′ 44″ + 1h 51′ 09″
69. ARROYO David 112 CAISSE D’EPARGNE 87h 40′ 27″ + 1h 51′ 52″
70. BOUET Maxime 172 AGRITUBEL 87h 41′ 39″ + 1h 53′ 04″
71. GUTIERREZ José Ivan 115 CAISSE D’EPARGNE 87h 42′ 43″ + 1h 54′ 08″
72. PEREZ MORENO Ruben 67 EUSKALTEL 87h 46′ 04″ + 1h 57′ 29″
73. POSTHUMA Joost 48 RABOBANK 87h 47′ 00″ + 1h 58′ 25″
74. HORRACH Joan 163 TEAM KATUSHA 87h 47′ 27″ + 1h 58′ 52″
75. KERN Christophe 126 COFIDIS CREDIT 87h 47′ 55″ + 1h 59′ 20″
76. LANG Sebastian 13 SILENCE – LOTTO 87h 49′ 27″ + 2h 00′ 52″
77. ZABRISKIE David 59 GARMIN 87h 51′ 11″ + 2h 02′ 36″
78. FRÖHLINGER Johannes 184 TEAM MILRAM 87h 53′ 28″ + 2h 04′ 53″
79. ROULSTON Hayden 9 CERVELO TEAM 87h 56′ 33″ + 2h 07′ 58″
80. BRUSEGHIN Marzio 133 LAMPRE – N.G.C 87h 57′ 17″ + 2h 08′ 42″
81. ARRIETA Jose Luis 82 AG2R LA MONDIALE 88h 00′ 04″ + 2h 11′ 29″
82. RIBLON Christophe 88 AG2R LA MONDIALE 88h 01′ 18″ + 2h 12′ 43″
83. DEVOLDER Stijn 155 QUICK STEP 88h 02′ 31″ + 2h 13′ 56″
84. ROJAS Jose Joaquin 117 CAISSE D’EPARGNE 88h 02′ 51″ + 2h 14′ 16″
85. MILLAR David 56 GARMIN 88h 03′ 39″ + 2h 15′ 04″
86. WILLEMS Frederik 99 LIQUIGAS 88h 04′ 46″ + 2h 16′ 11″
87. CUESTA Inigo 2 CERVELO TEAM 88h 05′ 14″ + 2h 16′ 39″
88. PINEAU Jérôme 156 QUICK STEP 88h 06′ 11″ + 2h 17′ 36″
89. VAN AVERMAET Greg 16 SILENCE – LOTTO 88h 08′ 49″ + 2h 20′ 14″
90. HUPOND Thierry 196 SKIL-SHIMANO 88h 11′ 33″ + 2h 22′ 58″
91. CANCELLARA Fabian 33 TEAM SAXO BANK 88h 12′ 30″ + 2h 23′ 55″
92. KUSCHYNSKI Aleksandr 94 LIQUIGAS 88h 12′ 33″ + 2h 23′ 58″
93. VAN SUMMEREN Johan 18 SILENCE – LOTTO 88h 14′ 13″ + 2h 25′ 38″
94. DUQUE Leonardo 124 COFIDIS CREDIT 88h 14′ 27″ + 2h 25′ 52″
95. BALLAN Alessandro 131 LAMPRE – N.G.C 88h 14′ 57″ + 2h 26′ 22″
96. VANDENBERGH Styn 169 TEAM KATUSHA 88h 15′ 09″ + 2h 26′ 34″
97. HAUSSLER Heinrich 5 CERVELO TEAM 88h 17′ 10″ + 2h 28′ 35″
98. MAASKANT Martijn 55 GARMIN 88h 18′ 28″ + 2h 29′ 53″
99. FREIRE Oscar 44 RABOBANK 88h 28′ 00″ + 2h 39′ 25″
100. POZZATO Filippo 167 TEAM KATUSHA 88h 28′ 14″ + 2h 39′ 39″
101. DELAGE Mickaël 12 SILENCE – LOTTO 88h 30′ 55″ + 2h 42′ 20″
102. FLECHA Juan Antonio 43 RABOBANK 88h 31′ 20″ + 2h 42′ 45″
103. ROGERS Michael 79 TEAM COLUMBIA 88h 31′ 32″ + 2h 42′ 57″
104. ROSSELER Sébastien 157 QUICK STEP 88h 31′ 57″ + 2h 43′ 22″
105. FERNANDEZ Bingen 125 COFIDIS CREDIT 88h 34′ 03″ + 2h 45′ 28″
106. HUSHOVD Thor 6 CERVELO TEAM 88h 34′ 35″ + 2h 46′ 00″
107. OROZ Juan José 65 EUSKALTEL 88h 34′ 52″ + 2h 46′ 17″
108. VEIKKANEN Jussi 109 FRANCAISE DES JEUX 88h 35′ 56″ + 2h 47′ 21″
109. SPILAK Simon 139 LAMPRE – N.G.C 88h 40′ 59″ + 2h 52′ 24″
110. RIGHI Daniele 136 LAMPRE – N.G.C 88h 41′ 19″ + 2h 52′ 44″
111. DE KORT Koen 193 SKIL-SHIMANO 88h 42′ 00″ + 2h 53′ 25″
112. BEPPU Fumiyuki 192 SKIL-SHIMANO 88h 43′ 56″ + 2h 55′ 21″
113. GESCHKE Simon 194 SKIL-SHIMANO 88h 44′ 03″ + 2h 55′ 28″
114. TOSATTO Matteo 158 QUICK STEP 88h 47′ 03″ + 2h 58′ 28″
115. COYOT Arnaud 114 CAISSE D’EPARGNE 88h 47′ 45″ + 2h 59′ 10″
116. VANDBORG Brian 97 LIQUIGAS 88h 48′ 32″ + 2h 59′ 57″
117. PICHOT Alexandre 147 BOUYGUES-TLCOM 88h 50′ 36″ + 3h 02′ 01″
118. CLEMENT Stef 42 RABOBANK 88h 50′ 46″ + 3h 02′ 11″
119. GESLIN Anthony 103 FRANCAISE DES JEUX 88h 51′ 01″ + 3h 02′ 26″
120. VANOTTI Alessandro 98 LIQUIGAS 88h 52′ 35″ + 3h 04′ 00″
121. DEAN Julian 52 GARMIN 88h 53′ 16″ + 3h 04′ 41″
122. TRUSSOV Nicolaï 168 TEAM KATUSHA 88h 53′ 45″ + 3h 05′ 10″
123. SCHEIRLINCKX Staf 15 SILENCE – LOTTO 88h 53′ 46″ + 3h 05′ 11″
124. O’GRADY Stuart 35 TEAM SAXO BANK 88h 57′ 14″ + 3h 08′ 39″
125. FOTHEN Markus 183 TEAM MILRAM 89h 01′ 20″ + 3h 12′ 45″
126. CIOLEK Gerald 182 TEAM MILRAM 89h 03′ 47″ + 3h 15′ 12″
127. LANCASTER Brett Daniel 8 CERVELO TEAM 89h 04′ 08″ + 3h 15′ 33″
128. BONNET William 143 BOUYGUES-TLCOM 89h 05′ 04″ + 3h 16′ 29″
129. ARASHIRO Yukiya 142 BOUYGUES-TLCOM 89h 05′ 19″ + 3h 16′ 44″
130. TIMMER Albert 198 SKIL-SHIMANO 89h 05′ 25″ + 3h 16′ 50″
131. CAVENDISH Mark 71 TEAM COLUMBIA 89h 10′ 29″ + 3h 21′ 54″
132. SANTAMBROGIO Mauro 137 LAMPRE – N.G.C 89h 12′ 04″ + 3h 23′ 29″
133. MONDORY Lloyd 86 AG2R LA MONDIALE 89h 14′ 14″ + 3h 25′ 39″
134. GRABSCH Bert 73 TEAM COLUMBIA 89h 15′ 41″ + 3h 27′ 06″
135. BENNATI Daniele 92 LIQUIGAS 89h 15′ 49″ + 3h 27′ 14″
136. AUGE Stéphane 122 COFIDIS CREDIT 89h 15′ 53″ + 3h 27′ 18″
137. WEGMANN Fabian 188 TEAM MILRAM 89h 18′ 29″ + 3h 29′ 54″
138. RAST Gregory 28 ASTANA 89h 18′ 42″ + 3h 30′ 07″
139. DUMOULIN Samuel 123 COFIDIS CREDIT 89h 18′ 58″ + 3h 30′ 23″
140. IGNATIEV Mikhail 164 TEAM KATUSHA 89h 20′ 44″ + 3h 32′ 09″
141. PATE Danny 57 GARMIN 89h 21′ 14″ + 3h 32′ 39″
142. VAUGRENARD Benoît 108 FRANCAISE DES JEUX 89h 23′ 10″ + 3h 34′ 35″
143. HADDOU Saïd 145 BOUYGUES-TLCOM 89h 23′ 30″ + 3h 34′ 55″
144. LEMOINE Cyril 191 SKIL-SHIMANO 89h 24′ 49″ + 3h 36′ 14″
145. BANDIERA Marco 132 LAMPRE – N.G.C 89h 27′ 49″ + 3h 39′ 14″
146. SAPA Marcin 138 LAMPRE – N.G.C 89h 30′ 21″ + 3h 41′ 46″
147. SABATINI Fabio 96 LIQUIGAS 89h 30′ 46″ + 3h 42′ 11″
148. MURAVYEV Dmitriy 25 ASTANA 89h 31′ 50″ + 3h 43′ 15″
149. RENSHAW Mark 78 TEAM COLUMBIA 89h 34′ 55″ + 3h 46′ 20″
150. EISEL Bernhard 72 TEAM COLUMBIA 89h 36′ 18″ + 3h 47′ 43″
151. FARRAR Tyler 53 GARMIN 89h 36′ 48″ + 3h 48′ 13″
152. TERPSTRA Niki 186 TEAM MILRAM 89h 37′ 13″ + 3h 48′ 38″
153. DE JONGH Steven 154 QUICK STEP 89h 37′ 56″ + 3h 49′ 21″
154. HIVERT Jonathan 195 SKIL-SHIMANO 89h 38′ 14″ + 3h 49′ 39″
155. KLIER Andreas 7 CERVELO TEAM 89h 42′ 43″ + 3h 54′ 08″
156. HUTAROVICH Yauheni 104 FRANCAISE DES JEUX 90h 05′ 02″ + 4h 16′ 27″



Be the first to know on Manin’s Blog

Tour de France étape 4

7 juillet 2009 1 commentaire

MontpellierMontpellier


Profil | Carte | Heure de Passage | Les Equipes


Marseille - La Grande-Motte   196.5 km

Montpellier : CTL par équipes 38 km


Absent du programme les deux dernières années, l’épreuve du contre-la-montre par équipes fait son grand retour cette année.

Et c’est dans la préfecture de l’Hérault, à Montpellier, que les équipes cyclistes joueront la carte collective, sur un parcours de 38 km. La rampe de départ sera située sur la somptueuse Place de la Comédie.

Par rapport aux éditions précédentes, une modification est toutefois apportée à cet exercice chronométré collectif : les temps enregistrés seront les temps réels, sans plafond-limite pour le retard enregistré.  C’est aussi pour cette raison que le parcours de Montpellier est proposé en format court.

Départ de la 1ère équipe 14h30 du centre ville de Montpellier puis passage à Grabels, Bel-air, Murviel-les-Montpellier, Cournonterral, Pignan, Laverune, Saint-Jean-de-Vedas et arrivée Montpellier Croix d’Argent.




Classement Général avant le départ :
1. CANCELLARA Fabian 33 TEAM SAXO BANK 9h 50′ 58″
2. MARTIN Tony 76 TEAM COLUMBIA – HTC 9h 51′ 31″ + 00′ 33″
3. ARMSTRONG Lance 22 ASTANA 9h 51′ 38″ + 00′ 40″
4. CONTADOR Alberto 21 ASTANA 9h 51′ 57″ + 00′ 59″
5. WIGGINS Bradley 58 GARMIN – SLIPSTREAM 9h 51′ 58″ + 01′ 00″
6. KLÖDEN Andréas 23 ASTANA 9h 52′ 01″ + 01′ 03″
7. GERDEMANN Linus 181 TEAM MILRAM 9h 52′ 01″ + 01′ 03″
8. EVANS Cadel 11 SILENCE – LOTTO 9h 52′ 02″ + 01′ 04″
9. MONFORT Maxime 77 TEAM COLUMBIA – HTC 9h 52′ 08″ + 01′ 10″
10. LEIPHEIMER Levi 24 ASTANA 9h 52′ 09″ + 01′ 11″



Pronostic :

Columbia a déjà fait un contre la montre hier lundi lors de leur baroud au grand complet, Astana devrait avoir plus de réserves  et l’emporter.

Une motivation supplémentaire pour les coureurs de Johan Bruyneel est la perpective du maillot Jaune pour Lance Armstrong en cas de victoire.

L’équipe Garmin avec Bradley Wiggings (6 médailles aux J.O. dont Champion Olympique poursuite individuelle à Pékin) et David Millard (ex-champion du monde du contre-la-montre) devrait bien figurer.





Mes Pronostics pour l’étape 4 : Montpellier-Montpellier
Rang
Pays
Coureur
Classement Réel à l’arrivée :
1 Astana
2 Garmin
3 Columbia
4 Saxo
5 Lotto



Résultat Final de l’étape 4 : Montpellier – Montpellier
Classement
Coureur
mon Pronostic était :
1
2
3
4
5


Classement Général #4 : Montpellier – Montpellier

+




Analyse de la course :




Be the first to know on Manin’s Blog

Tour de France étape 3

6 juillet 2009 1 commentaire

MarseilleLa Grande-Motte


Profil | Carte | Heure de Passage | Les Equipes


Marseille - La Grande-Motte   196.5 km

Marseille - La Grande-Motte 196.5 km


Marseille accueillera le départ. A l’issue de 196 km et un passage en Camargue, où le vent pourrait rajouter du piment à la course, les cyclistes arriveront à La Grande Motte, dans l’Hérault.

L’étape s’inscrit aussi dans ce tracé du Tour ayant pour thème la Méditerranée, où le vent devrait jouer un rôle essentiel dans la traversée de la Camargue.

Le départ depuis le Vieux-Port de Marseille, une arrivée près des pontons et des bateaux à la Grande-Motte, avec un final au cœur de la « Floride française ».

Les leaders devront être vigilants car les baroudeurs seront à l’affût de la moindre occasion, le profil du final peut donner lieu à un beau sprint, sans erreur d’aiguillage cette fois…

En plus de la chaleur (maximales sous abri supérieures à 30°) la course va devoir affronter un nouvel élément :  le mistral …. celui-ci faiblira cependant au cours de la journée pour s’orienter au NNO.

De Marseille jusqu’aux Baux de Provence le vent sera de face ou trois-quart face et devrait gêner la progression des coureurs, surtout dans le cas d’une échappée de quelques coureurs.
Le Tour passera cette année par le joli village d’Eyguières dont le détour pour visiter cette porte des Alpilles est recommandé par Paquito.

A partir des Baux jusqu’à Villeneuve en Camargue, le tracé descend vers le sud où le vent sera favorable ou ¾ arrière.

Le final longe la côte Camarguaise où le vent devrait inciter le peloton créer des bordures sur le côté gauche de la route.
Les équipes de sprinters  (Columbia, Quickstep…) vont mettre en route pour satelliser leurs bolides et j’espère que le duel Cavendish-Boonen pourra avoir lieu.





Classement Général avant le départ :

Classement Général à Brignoles

Classement Général à Brignoles




Pronostic :

Echappée de : Juan Antonio FLECHA, Alexandro BALLAN,  Jérome PINEAU et Jens VOIGT…  repris à 18 km de la flamme…

Arrivée au Sprint,  Boonen revanchard aligne Cavendish,  Oscar… et Napolitano (Team Katusha)….

Outsiders français : Romain Feillu, Sandy  Casar, Thomas Voeckler en grande forme…




Mes Pronostics pour l’étape 3 : Marseille – La Grande-Motte @14:00
Rang
Pays
Coureur
Classement Réel à l’arrivée :
1 Tom Boonen 109
2 Mark Cavendish 1
3 Oscar Freiré 139
4 Thor Hushovd 2
5 Danilo NAPOLITANO 163



Résultat Final de l’étape 3 : Marseille – La Grande-Motte
Classement
Coureur
mon Pronostic était :
1 Mark Cavendish 2
2 Thor Hushovd 4
3 Cyrile Lemoine
4 Samuel Dumoulin
5 Jérôme Pineau


Classement Général #3 :  La Grande-Motte
1. CANCELLARA Fabian 33 TEAM SAXO BANK 9h 50′ 58″
2. MARTIN Tony 76 TEAM COLUMBIA – HTC 9h 51′ 31″ + 00′ 33″
3. ARMSTRONG Lance 22 ASTANA 9h 51′ 38″ + 00′ 40″
4. CONTADOR Alberto 21 ASTANA 9h 51′ 57″ + 00′ 59″
5. WIGGINS Bradley 58 GARMIN – SLIPSTREAM 9h 51′ 58″ + 01′ 00″
6. KLÖDEN Andréas 23 ASTANA 9h 52′ 01″ + 01′ 03″
7. GERDEMANN Linus 181 TEAM MILRAM 9h 52′ 01″ + 01′ 03″
8. EVANS Cadel 11 SILENCE – LOTTO 9h 52′ 02″ + 01′ 04″
9. MONFORT Maxime 77 TEAM COLUMBIA – HTC 9h 52′ 08″ + 01′ 10″
10. LEIPHEIMER Levi 24 ASTANA 9h 52′ 09″ + 01′ 11″
11. ROGERS Michael 79 TEAM COLUMBIA – HTC 9h 52′ 11″ + 01′ 13″
12. KREUZIGER Roman 93 LIQUIGAS 9h 52′ 11″ + 01′ 13″
13. HINCAPIE George 74 TEAM COLUMBIA – HTC 9h 52′ 15″ + 01′ 17″
14. NIBALI Vincenzo 95 LIQUIGAS 9h 52′ 16″ + 01′ 18″
15. LARSSON Gustav 34 TEAM SAXO BANK 9h 52′ 20″ + 01′ 22″
16. ASTARLOZA Mikel 61 EUSKALTEL – EUSKADI 9h 52′ 23″ + 01′ 25″



Analyse de la course :

L’échappée du jour constituée de Dumoulin, Bouet, de Koert, Perez est rejointe à 30 km du but par un express motorisé par l’équipe Columbia.
Cavendish n’avait pourtant pas besoin de cela pour s’imposer sur la ligne.

La bordure organisée par l’équipe Columbia n’était pas anodine et semblait préméditée. Cette opération d’envergure a porté en tête un groupe de 27 coureurs, dont la totalité de Columbia, la majorité des Skill, Cancellara le Maillot Jaune, et un prétendant au podium ... Lance Armstrong.
Cette bordure comme il était à craindre a fini par  donner lieu à une cassure du peloton piégeant la plupart des leaders relativement désinvoltes depuis ce matin, tels Denis Menchov, Cadel Evans ou Alberto Contador.
Les 27 emmenés par Incapie, puis relayés sur ordre de Lance Armstrong lui-même, par les 2 moteurs Astana : Popovitch et Zubeldia réussissent à grappiller jusqu’à 35 secondes sur un peloton impuissant.

Sur la ligne Thor Ushovd conteste un moment la victoire au meilleur sprinteur du moment, le britannique Marc Cavendish mais en vain, l’explosivité de l’américain est foudroyante.

Au classement général, Lance Armstrong remonte à la 3e place du classement général à 40 secondes de Cancellara mais devance son coéquipier Contador de 20 secondes.

Ce soir soupe à la Grimace à la table de Johan Bruyneel, Alberto Contador veut savoir pourquoi Lance Armstrong a roulé contre lui, emmenant Yaroslav Popovitch et Haimar Zubeldia dans cette rébellion intestine …

Demain Mardi, contre la montre par équipe autour de Montpellier.




Be the first to know on Manin’s Blog

%d blogueurs aiment cette page :