Archive

Posts Tagged ‘Sarkozy’

Le Retour du Boss !



Sarkozy Le Retour !



Nicolas Sarkozy a décidé de revenir en Politique et de s’engager pour que la France retrouve le niveau qu’elle connaissait lorsqu’il a été contraint de quitter l’Élysée le 6 mai 2012.
Je suis ravi de cette excellente nouvelle !
Les traitrises de @Bayrou #MarineLePen et autres Ministres qui avaient bénéficié de la volonté d’ouverture de Sarkozy ont été dramatiques pour la France en permettant de faire élire un président d’opérette : François hOllande que je qualifierais toute ma vie d’Usurpateur !

Sur sa page Facebook Nicolas Sarkozy exprime avec la verve qu’on lui connait sa décision de reconquérir la Nation et le cœur des Français :

Sarkozy revient pour sortir la France des ténèbres…


Mes chers Amis,
Le 6 mai 2012, au soir de l’élection présidentielle, j’ai remercié les Français de l’honneur qu’ils m’avaient accordé en me permettant de conduire les destinées de notre pays durant cinq années. Je leur ai dit ma volonté de me retirer de toute activité publique.

Depuis, j’ai pris le temps de la réflexion après toutes ces années d’activités intenses. J’ai pu prendre le recul indispensable pour analyser le déroulement de mon mandat, en tirer les leçons, revenir sur ce que fut notre histoire commune, mesurer la vanité de certains sentiments, écarter tout esprit de revanche ou d’affrontement.

J’ai pu échanger avec les Français, sans le poids du pouvoir qui déforme les rapports humains. Ils m’ont dit leurs espoirs, leurs incompréhensions et parfois aussi leurs déceptions.
J’ai vu monter comme une marée inexorable le désarroi, le rejet, la colère à l’endroit du pouvoir, de sa majorité mais plus largement de tout ce qui touche de près ou de loin à la politique.

J’ai senti chez beaucoup de Français la tentation de ne plus croire en rien ni en personne, comme si tout se valait, ou plutôt comme si plus rien ne valait quoi que ce soit.

Cette absence de tout espoir si spécifique à la France d’aujourd’hui nous oblige à nous réinventer profondément.

Je me suis interrogé sans concession sur l’opportunité d’un retour à la vie politique que j’avais arrêtée sans amertume et sans regret.

C’est au terme d’une réflexion approfondie que j’ai décidé de proposer aux Français un nouveau choix politique.

Car, au fond, ce serait une forme d’abandon que de rester spectateur de la situation dans laquelle se trouve la France, devant le délitement du débat politique, et la persistance de divisions si dérisoires au sein de l’opposition.

Je suis candidat à la présidence de ma famille politique. Je proposerai de la transformer de fond en comble, de façon à créer, dans un délai de trois mois, les conditions d’un nouveau et vaste rassemblement qui s’adressera à tous les Français, sans aucun esprit partisan, dépassant les clivages traditionnels qui ne correspondent plus aujourd’hui à la moindre réalité.
Ce vaste rassemblement se dotera d’un nouveau projet, d’un nouveau mode de fonctionnement adapté au siècle qui est le nôtre et d’une nouvelle équipe qui portera l’ambition d’un renouveau si nécessaire à notre vie politique.


L’énergie et le dynamisme de Sarkozy en Meeting est une page d’Histoire …


J’aime trop la France ; je suis trop passionné par le débat public et l’avenir de mes compatriotes pour les voir condamnés à choisir entre le spectacle désespérant d’aujourd’hui et la perspective d’un isolement sans issue. Je ne peux me résoudre à voir s’installer dans le monde l’idée que la France pourrait n’avoir qu’une voix secondaire.

Nous devons faire émerger de nouvelles réponses face aux inquiétudes des Français, à leur interrogation sur la pérennité de la France, à la nécessité d’affirmer sa personnalité singulière, à la promotion de son message culturel qui est sans doute la plus belle part de notre héritage.

On ne fait rien de grand sans l’unité de la nation. On ne fait rien de grand sans espérance, sans perspective.

Pour construire une alternative crédible, il nous faut donc bâtir la formation politique du XXIème siècle. Je le ferai avec le souci du plus large rassemblement, la volonté d’apaiser les tensions, et en même temps de susciter l’intérêt passionné de tous ceux qui ne peuvent se résoudre à l’abaissement de la France. Nous aurons besoin de toutes les intelligences, de toutes les énergies, de toutes les bonnes volontés. Il nous faut tourner la page des divisions et des rancunes afin que chacun puisse s’inscrire dans un projet, par nature, collectif.

Je connais les difficultés qui nous attendent. Mais l’enjeu nous dépasse tellement, les perspectives sont si exaltantes, le redressement si nécessaire qu’à mes yeux les obstacles paraissent dérisoires.

Ensemble, par la force de notre engagement, par notre conscience commune de la gravité des enjeux, nous rendrons possible le sursaut dont nul ne peut douter de la nécessité et de l’urgence.

Que chacun soit convaincu de la force et de la sincérité de mon engagement au service de la France.
NS (Nicolas Sarkozy le 19 septembre 2014)


Ce message publié également sur Twitter est un message d’espoir pour plus de la moitié de la France car l’Objectif de Sarkozy est de se voir triompher lors de la future élection présidentielle de 2017.
Cela passe bien sûr par la conquête de la Présidence de sa famille politique qui ne s’appellera plus UMP mais un dénominatif qui reste à définir.
Trois Rivaux à droite seront sur sa route vers #NS2017 : Alain Juppé, son ex Ministre des Affaires Étrangères, Bruno Le Maire son excellent Ministre de l’Agriculture et François Fillon son ancien PM pendant cinq ans.

Les mois à venir vont être passionnants à Droite !

Vive La France !

Le Président  Nicolas Sarkozy …




Partager cet article sur vos profils :


Publicités

Chômage Certifié



Record du chômage en France Battu par le charismatique Président de la République Française :


François Hollande…


hOllande  peut mieux faire encore… *



*Performance inscrite au Guinness Book of Records

Ceci n’est pas un Poisson d’Avril…


Partager cet article sur vos profils :


Catégories :Hollande, Politics Étiquettes : , ,

Sarkozy Fait le Buzz

28 mars 2013 1 commentaire



Mise à Jour du 05-04-2013 : Bientôt un Non-Lieu ?
L’impartialité d’un juge, fut-il Gentil, peut-être raisonnablement questionnée dès lors que celui-ci a fait montre, dans un passé récent, d’une hostilité patente à l’encontre du prévenu dont il doit évaluer les responsabilités. Est-ce que ce Juge est le mieux placé pour rendre la justice sereine et apaisée ? On Peut en douter, un juge n’étant qu’un vulgaire être humain tout comme moi… avec ses faiblesses et ses talents. Dans le cas qui m’occupe le Juge Jean-Michel Gentil du Barreau de Bordeaux, a été co-signataire d’un pamphlet stigmatisant la politique de Nicolas Sarkozy.
En effet cette tribune dénigrait le travail de l’ancien Président de la République en soulignant des supposées insuffisances dans la lutte contre la corruption. Dès lors la logique Euclidienne ou tout simplement le Bon-Sens voudrait que le dossier de ce prévenu, en l’occurrence Nicolas Sarkozy, soit traité par un Juge neutre sans coloration politique avérée. Le résultat aurait pu alors ne Pas déboucher sur une Mise en Examen… les charges se seraient vraisemblablement effondrées ou fortement réduites et auraient conduit à un Non-Lieu directement.
Cette agitation politico-judiciaire n’aurait ainsi pas agité le pays, toutes sensibilités confondues, et aurait laissé place aux sujets sensibles du moment au lieu de les masquer maladroitement.

Last but not Least :
Deux semaines après la mise en examen de l’ex-chef de l’Etat dans cette tentaculaire affaire Liliane Bettencourt, le procureur de Bordeaux envisage de requérir un non-lieu ! [sources : Le Parisien et Le Figaro.]






Nicolas Sarkozy sort de son silence médiatique pour se défendre après l’attaque du Juge Gentil qui l’a mis en Examen (sans preuves à notre connaissance) pour Abus de Faiblesse dans l’affaire Liliane Bettencourt la patronne de la plus belle entreprise privée Française : l’Oréal.

cliquer sur l’image pour zoomer

Nicolas Sarkozy restera dans l’Histoire comme un très Grand Homme d’État…. ( Crédits Designs : Mariano Arcos)


La réaction du Président Sarkozy est intervenue sous forme de Message sur sa page FaceBook de Nicolas Sarkozy  (URL certifiée) :
https://www.facebook.com/nicolassarkozy.fr

Au moment où je dois faire face à l’épreuve d’une mise en examen injuste et infondée, je veux remercier du fond du cœur tous ceux qui ont tenu à me témoigner de leur confiance. A tous, à ceux qui m’ont soutenu comme à ceux qui m’ont combattu, je veux affirmer qu’à aucun moment dans ma vie publique, je n’ai trahi les devoirs de ma charge.
Je vais consacrer toute mon énergie à démontrer ma probité et mon honnêteté. La vérité finira par triompher. Je n’en doute pas.
Il va de soi que je ne réclame aucun traitement particulier si ce n’est celui de tout citoyen d’avoir le droit à une justice impartiale et sereine.
C’est parce que j’ai confiance dans l’Institution judiciaire que j’utiliserai les voies de droit qui sont ouvertes à tout citoyen.

NS






Qui est le Juge Gentil : 


Le Juge Gentil à Bordeaux [2011]

BORDEAUX – Depuis décembre 2010, c’est le juge d’instruction qui mène la barque dans le volet bordelais de l’affaire Bettencourt : à 51 ans, Jean-Michel Gentil gère ce dossier d’Etat avec une réputation d’homme inflexible et très discret.
Son bureau est au sous-sol du tribunal, dans les locaux sécurisés de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS). Avec Cécile Ramonatxo et Valérie Noël, les deux autres juges de l’affaire Bettencourt, M. Gentil fait partie des « seigneurs de l’instruction » bordelaise, trois magistrats réputés aux moyens importants.






Suivez-moi sur Twitter pour les développements rocambolesques  de cette affaire : CyberManin

lien direct : https://twitter.com/CyberManin







Partager cet article sur vos profils :


Sarkozy le Retour



Nous savons maintenant que les votes protestataires ayant écarté Sarkozy de la Présidence, l’empêchant ainsi de mener à bien les réformes entreprises pour conduire la France lors d’un second mandat, avaient tort …
Nous sommes au bord du gouffre et les moutons Socialistes poussent dans le dos…

Je ne veux pas de cette France Socialiste qui veut appliquer ses méthodes archaïques issues d’un monde attardé, éduqué à l’école du Kremlin !


La France sans Hollande c’est Mieux !

cliquer sur l’image pour zoomer

Nicolas Sarkozy remplacera hOllande avantageusement


A Bientôt.



Partager cet article sur vos profils :


Catégories :Politics Étiquettes : , , ,

Bureau Ovale Obama-Hollande



Sommet France – USA [G8]


Le Président Français François Hollande a rencontré pour la première fois son homologue américain Barack Obama vendredi 18 mai 2012 à Washington, avant un Sommet du G8 consacré à la crise de la dette.

Le Meeting Obama-Hollande at White House (18-Mai-2012)



Juste avant le coup d’envoi du sommet du G8, François Hollande a réaffirmé vendredi à Washington devant Barack Obama sa volonté de prolonger le « lien profond » entre la France et les Etats-Unis et tenu à aplanir les dossiers délicats, notamment sur l’Afghanistan.

Une heure trente d’entretien dans le prestigieux Bureau Ovale, une convergence affichée sur la croissance européenne et l’avenir de la Grèce dans la zone euro.
Alors que Nicolas Sarkozy qui s’était affiché comme un « ami » indéfectible des Etats-Unis, François Hollande a tenté de faire bonne figure et a tenu à donner à son hôte quelques gages de solidarité franco-américaine.

« Il était très important que je puisse affirmer ici l’importance que joue la relation entre la France et les Etats-Unis », a-t-il affirmé devant la presse, assis à côté de Barack Obama.
« Quand la France et les Etats-Unis sont d’accord, le monde peut avancer ».
Le président français a toutefois tenu à rappeler le souci d’indépendance de la France, plus proche de la ligne politique défendue par le général de Gaulle et perpétuée par son prédécesseur socialiste François Mitterrand.


Extraits de l’entrevue  :



« La France est un pays qui est soucieux de son indépendance mais qui, en même temps, sait quelle est son alliance, son amitié et son lien avec les Etats-Unis », a insisté François Hollande.

Barack Obama a toujours loué les qualités de Nicolas Sarkozy, il a déclaré vouloir perpétuer avec son successeur une bonne relation avec la France que depuis Sarkozy les Américains « chérissent profondément« .

Ont été évoqués la situation de la Grèce et la croissance dans la zone euro, sujets qui inquiètent Barack Obama en pleine campagne pour un second mandat.

« La Grèce doit rester dans la zone euro », a assuré François Hollande, qui a répété que « la croissance doit être une priorité… ».
Cette préoccupation a été entendue par Barack Obama, qui a précisé que le sommet du G8 se pencherait sur les moyens de mettre en place un « programme de forte croissance » et que ce sont les Européens qui décideront en dernier ressort.
Barack Obama n’a pas voulu trop s’avancer dans ce dossier, laissant Angela Merkel et le nouveau Président régler ce problème.

Pour ce premier contact plutôt diplomatique que de travail Barack Obama et François Hollande ont joué la carte de l’humour.

A l’Américain qui lui rappelait qu’il avait commis une étude en 1974 sur l’économie des fast-food, le Français a remercié M. Obama de sa « grande connaissance » de sa vie personnelle. « Je ne veux rien dire qui puisse laisser penser que les cheeseburgers puissent avoir quelque défaut que ce soit », a ironisé François Hollande.

Très en verve, le président français a lancé, dans un anglais très frenchy, à l’intention de la presse américaine: « No declaration on French fries ».

Le Président Français n’a pas évoqué le soutien apporté par Barack Obama, ainsi que par la chancelière allemande Angela Merkel, à son prédécesseur Nicolas Sarkozy.

« Je n’ai pour moi aucune mémoire de ce qu’a pu faire Barack Obama », a-t-il assuré. « Généralement, l’intervention de chefs d’Etat ou de gouvernement étrangers dans une campagne apporte peu de confort et de réconfort à celui qui en est le bénéficiaire », a conclu François Hollande.
« L’expérience l’a prouvé, il valait mieux n’être soutenu par personne » a t-il glissé ironiquement.






Partager cet article sur vos profils :


Mais que fait HADOPI ?




Après les erreurs de jeunesse viendra le changement


1er effet HADOPI

Connaissant maintenant peu ou prou le contenu des programmes des candidats aux élections présidentielles, il convient de regarder ce que proposent les-dits candidats en matière de règlementation relative à la circulation des œuvres de l’esprit : audio et vidéo principalement, plus connue comme loi HADOPI.

A l’orée du nouveau quinquennat si on fait la synthèse des projets des principaux protagonistes à la course à l’Elysée, l’idée qui vient à l’esprit immédiatement est : ils n’ont rien compris à l’Internet.


Car tant à Droite comme à Gauche, pour faire simple, les conseillers scientifiques des têtes de listes ne brillent pas par leur acuité et ce, sans parler du bagage technique des rapporteurs du projet DRM au Sénat ou à l’assemblée comme : M. Renaud Donnedieu de VabresMme Christine Albanel ou M. Franck Riester. En effet tous partent de la volonté de Centraliser l’outil internet qui par essence repose sur la Décentralisation.

En effet, le fonctionnement décentralisé et sa profonde capillarité due à un maillage planétaire serré et ultra-rapide assure stabilité, rapidité et sécurité (oublions les attaques virales qui ne mettent pas en cause la sécurité technologique des transaction car étant l’œuvre de malfaiteurs), interdit tout contrôle par un état ou un groupe d’états (ie. CEE)

Il est manifeste que la nature profondément décentralisée d’Internet échappe à nos législateurs et ne pas comprendre la nature de l’objet sur lequel on légifère entraîne de manière quasi-systématique la rédaction de lois inapplicables et/ou inutiles. Ce fut le cas des lois DAVSI, LOPPSI ou HADOPI

A partir de ce constat, qui d’ailleurs n’est pas une exclusivité française, il est aisé de comprendre que chaque mouture d’une loi dite « anti-piratage » renforce la répression  la précédente loi s’étant montré inefficace… et ce au détriment fréquent de quelques libertés fondamentales pourtant déclamées comme chères à nos démocraties occidentales.


Comment aborder dès lors l’épineux problème de la circulation d’œuvres numérisées sur Internet.

Le processus est en général et globalement le suivant : un lobby des ayant-droit¹ fait pression sur le législateur, celui-ci vote une loi dont l’application est un échec. Un processus perdant-perdant (rhétorique que n’aurait pas désavoué Mme. Ségolène Royal:)

Ces lobbies sont les ayants-droit responsables de la distribution d’une grande partie des œuvres de l’esprit. Ils veulent à la fois garder le contrôle sur le circuit de distribution et plaquer leur ancien modèle économique de rareté sur un système de diffusion tel qu’Internet dont le fonctionnement est plus proche de celui d’un système d’abondance.

C’est fondamentalement injuste car le passage de la rareté à l’abondance en quelques années et en maintenant un niveau de prix trop élevé est juste une escroquerie de grande ampleur dont nous sommes les victimes.


Ces lois contraignantes sont donc vouées à l’échec.

Le système de liste noire prévu par les lois HADOPI sur le système DNS qui permet d’associer un nom à une adresse IP l’illustre parfaitement : ce contrôle peut être facilement invalidé, il existe même des routines sur le net permettant de réaliser cette parade facilement en attribuant des IP farfelues… peut-être même la votre :).
La disparition de MegaUpload à contraint les habitués ainsi que ceux qui téléchargeaient illégalement à changer juste leurs pratiques : utilisation du chiffrement pour les transferts, de l’anonymisation via des VPN, de listes noires pour éviter de télécharger depuis des sources pouvant les incriminer, etc…

2ème effet HADOPI

HADOPI n’est pour rien à l’accroissement de consommation de l’offre légale tant en téléchargement qu’en streaming, cet afflux d’utilisateurs nouveaux est dû au fait que ces offres sont forfaitaires sur les plateformes de téléchargement telles : Spotify, Deezer, Noomiz, etc… et non à l’unité comme sur iTunes.

Les sites proposant des oeuvres légales en streaming ce sont rapidement adaptés, on trouve des offres forfaitaires à quelques euros par mois ex. :  4.99€ pour Spotify…
Les coûts de production et de diffusion d’une oeuvre numérique sont quasi-nuls, cette manière de consommer de la musique ou de la vidéo est donc mieux adaptée et est plébiscitée par les utilisateurs.

Alors que Jean-Luc Melenchon propose une ouverture totale et sans restriction à la liberté et richesse culturelle que représente internet,
Nicolas Sarkozy reste campé sur ses convictions coercitives et veut même interdire le Streaming,
quant à François Hollande il reste flou com dab 🙂  mais aurait tendance à pencher pour une application de l’ancienne idée (pas si mauvaise) de la Licence Globale collectée sur les FAI et redistribuée directement aux auteurs.

Espérons que les synergies mise en oeuvre à l’occasion de ces présidentielles seront de nature à offrir une situation plus équilibrée envers la jeunesse Française et Européenne, toujours avide de culture et de nouveautés et que nos législateurs et autres dirigeants tireront les leçons de cette répétition de lois inventées en pure perte et conduisant toutes à des échecs.

¹ ex. :  Universal, Sony Music, Warner, Bros, EMI…..


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez certainement :





Partager cet article sur vos profils :


Folie Meurtrière à Toulouse



Le Président Nicolas Sarkozy déclenche le plan Vigipirate Écarlate !


Nicolas Sarkozy à l'Élysée le 19 mars 2012

Nicolas Sarkozy s’est exprimé en début de soirée lundi 19 mars depuis l’Élysée. Après la fusillade devant une école juive de Toulouse qui a fait quatre morts, le Président a annoncé la mise en place du plan Vigipirate écarlate en région Midi-Pyrénées, son plus haut niveau d’alerte (sur une échelle de 1 à 4) indiquant une « menace certaine« .
Ce degré d’alerte n’avait jamais été appliqué sur le territoire français.

Après une réunion de crise à l’Élysée avec son Premier Ministre Mr. François Fillon, le Président a annoncé que « quatorze unités de CRS et de gendarmes mobiles sécuriseront la région tant que le criminel n’aura pas été mis hors d’état de nuire« , et que « des gardes statiques seront positionnés devant tous les lieux de cultes juifs et musulmans ainsi que devant toutes les écoles confessionnelles« .

Comme cela avait été annoncé plus tôt dans la journée, le Président de la République a confirmé « que c’est bien la même personne et la même arme qui a tué les militaires de Montauban, les enfants et l’enseignant de Toulouse ».

Nicolas Sarkozy a précisé que « les motivations du criminel n’étaient pas connues« , mais que « la motivation antisémite semblait évidente« .
Au sujet des militaires tués la semaine dernière, il a déclaré: « Nous savons que deux étaient de confession musulmane, qu’un troisième était antillais, mais nous ne connaissons pas les motivations, même si on peut penser que le racisme et la folie ordinaire sont en l’occurrence liés« .

Par ailleurs, le président-candidat a indiqué qu’il suspendait « sa participation à la campagne électorale au moins jusqu’à mercredi« , jour de l’enterrement des trois militaires tués à Montauban et Toulouse, auquel il assistera.

Les trois enfants et l’enseignant tués dans la fusillade de lundi matin seront eux inhumés en Israël, conformément aux voeux des familles.


Revivez l’intervention de Nicolas Sarkozy à l’Élysée:

http://www.dailymotion.com/video/xpjw5g_sarkozy-a-propos-de-la-tuerie-de-toulouse-la-motivation-antisemite-semble-evidente_news

Sarkozy à propos de la tuerie de Toulouse… Crédits:  BFMTV



Un niveau d’alerte inédit :

Rappel des niveaux d’alerte écarlate du plan Vigipirate, selon les secteurs d’activités différentes dispositions sont envisagées :

  • La protection de l’eau potable, avec limitation et, ou, arrêt de la distribution d’eau au robinet,
  • Des mesures exceptionnelles pour la circulation aérienne, dont l’arrêt du trafic aérien civil,
  • Le contrôle des transports ferroviaires terrestres, avec des visites et contrôles des accès aux trains et grandes lignes,
  • Contrôle des bagages lors des accès aux moyens de transport et aux magasins.

Ce niveau écarlate étant le plus élevé, il n’est appliqué que lorsque on se trouve face à une menace précise et imminente.



Les antécédents du plan Vigipirate en France

Le plan Vigipirate avait été activé pour la dernière fois en France en mai 2011  au moment de la mort d’Oussama Ben Laden. L’État avait alors décidé d’un niveau d’alerte rouge (l’échelon 3 sur 4).

Le 16 décembre 2008, le niveau rouge avait également été activé alors que cinq cartouches de dynamite aient été retrouvés dans le grand magasin du Printemps-Haussmann à Paris.

Le 11 mars 2004, après les attentats de Madrid, c’est le niveau d’alerte orange qui avait été mis en place (échelon 2 sur 4).





Partager cet article sur vos profils :


%d blogueurs aiment cette page :